logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

Hébergement

Hébergement Madagascar

L'hébergement est le point faible de Madagascar, avec l'état des routes. Si le pays s'ouvre peu à peu au tourisme, corruption et infrastructures empêchent le niveau de l'hôtellerie de s'améliorer.
On trouve de tout, de la simple case en falafa rudimentaire mais très bon marché à l'hôtel chic plus ou moins en forme. De nombreuses adresses intermédiaires vivent sur leurs acquis et se dégradent tout en augmentant leurs tarifs.
Les hôtels sont un peu plus chers à Tananarive et sur les sites dits « touristiques » (Nosy Be et Sainte-Marie notamment). L'hébergement est très bon marché en brousse, mais il se réduit la plupart du temps à sa plus simple expression.

Les campings

C'est une excellente idée pour profiter des parcs et réserves. L'hôtellerie est parfois éloignée des sites, ou franchement mauvaise. Pratiquement tous les parcs et réserves proposent des terrains de camping moyennant le paiement d'un petit droit.
Il vaut souvent mieux apporter sa tente et son matériel de camping, sa moustiquaire, ainsi que des vivres et des réserves d'eau minérale. Les parcs sont plus ou moins équipés de douches et de toilettes rudimentaires.
On peut camper presque partout à Madagascar à condition de rester à proximité d'un village et de demander l'autorisation au chef ou aux habitants. Respecter les fady (interdits) qui régissent certaines zones et même certains terrains. Il y a des parcelles de terre sacrée. Toujours donner quelque chose en remerciement.

Les petits hôtels pas chers

À ne pas confondre avec les hotely, qui, paradoxalement, sont des... restaurants. Pas chers, mais pas le grand confort. La « douche » commune est la plupart du temps un bidon ou un robinet avec un seau. Les toilettes communes sont ce qu'il y a de pire.
Attention à l'hygiène, donc. Prévoir son papier hygiénique, en vente dans toutes les épiceries, un tissu pour recouvrir un matelas douteux, et surtout sa moustiquaire.

Les hôtels traditionnels

Normalement, depuis mai 2007, ils sont classés par étoiles et ravinala. Les hôtels de catégorie moyenne auraient parfois besoin d'une rénovation. La plupart du temps avec salle de bains, avec ou sans w.-c. ; les lieux sont parfois vétustes. Heureusement, il y a de bonnes surprises ! On a une préférence pour les bungalows sur les côtes. Il y a souvent une moustiquaire dans la chambre.
On constate des problèmes d'eau, parfois d'électricité. L'accueil n'est pas toujours à la hauteur non plus. Quelques nouvelles structures pourraient contribuer à élever le niveau.
Une petite taxe touristique est perçue par les hôtels de catégories supérieures.

Chez l'habitant

Cela se fait surtout à Tananarive (chambres d'hôtes) et dans les villages de brousse ou à l'occasion d'un trek. Parler un tant soit peu le malgache devient alors indispensable, tout comme être accompagné d'un guide.
Il s'agit de bien respecter les us et coutumes, à savoir les fady (interdits), de porter une tenue correcte, d'avoir une façon de s'exprimer et de se comporter respectueuse des habitants et de l'environnement. Toujours se renseigner sur les règles qui régissent telle ou telle région. Toujours donner quelque chose en remerciement ou venir avec des cadeaux (médicaments, cigarettes, stylos pour les enfants...).

Écrit par gilles FOLLENIUS Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique