logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

Religions et croyances

Religions et croyances

- Le culte des ancêtres : les Malgaches croient à l'existence d'un dieu créateur, qu'ils appellent Zanahary, ou encore Andriamanitra, « le prince parfumé ». Mais ce dieu est lointain, alors on s'adresse plutôt aux ancêtres qui sont les véritables médiateurs entre les hommes et le monde surnaturel. On les invoque dans toutes les occasions rituelles pour qu'ils protègent leurs descendants.
- Le christianisme : les croyances traditionnelles cohabitent aujourd'hui avec les grandes religions européennes, le protestantisme et le catholicisme. L'influence de ces Églises et de leurs missionnaires est très grande.
- L'islam : la présence de l'islam à Madagascar est principalement liée aux migrations sur la côte est. Les populations antemoro, antambahoaka et antanosy se réfèrent toutes à un premier ancêtre, Raminia, venu de La Mecque. On sait aujourd'hui qu'il ne s'agissait pas d'Arabes, mais plutôt d'Indonésiens islamisés. Aujourd'hui l’Islam malgache est véhiculé par les musulmans indo-pakistanais qui financent mosquées et écoles coraniques.

- Le famadihana : il s'agit de rappeler le défunt au bon souvenir de la collectivité, de profiter de sa présence pour lui demander conseil ou protection, puis de rendre plus confortable son retour dans l'au-delà. Le jour fixé, la famille et tous les invités se retrouvent autour du tombeau : on l'ouvre et on sort l'ancêtre en lambeaux.
- Le tromba : le tromba est un rituel de possession. Le possédé est toujours incarné par un roi défunt qui parle par sa bouche et conseille les vivants. Ainsi, par leur bouche, les ancêtres donnaient-ils leur aval, en quelque sorte, pour toute décision, notamment politique ou militaire. Les manifestations du tromba sont toujours plus importantes en période de crise.
- Les ody et les sampy : les ody sont des amulettes destinées à chasser les maladies, à apporter la prospérité, à assurer des récoltes abondantes et à garantir la fécondité des femmes. Mais certains de ces charmes furent utilisés au service de groupes sociaux, et non plus d'individus. On les appela alors sampy.
- Le tanguin : tous les royaumes ont pratiqué l'ordalie, que l'on désigne sous le nom de tanguin, qui est en réalité le poison que l'on utilise lors de ce « jugement de Dieu ». On administre à l'accusé un poison, le tanguin. S'il en réchappe, c'est qu'il est innocent. S'il meurt, on a la preuve de sa culpabilité et il est puni de son crime.
- La place du zébu : le zébu est omniprésent dans la société malgache. Il symbolise toujours la richesse et l'opulence. Il accompagne l'homme dans tous les moments importants de sa vie, et le sacrifice d'un « longues cornes » est essentiel à tous les rituels.
- Devins et astrologues : les devins jouent un rôle très important dans la vie des Malgaches, qui est conditionnée par le caractère faste ou néfaste du moment où l'on entreprend une action.
- La circoncision : elle se pratique dans toutes les ethnies. C'est un rite de passage qui permet au garçon de devenir véritablement un homme et de prendre sa place dans la société.

Écrit par gilles FOLLENIUS Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique